Revue de presse

A- A A+

Champagne-Ardenne Actualités

Vers une meilleure reconnaissance des maîtres d’apprentissage.

La loi avenir professionnel votée par le Parlement renvoie la question des compétences et de la valorisation des tuteurs à des accords de branche. Par défaut, un décret attendu à la rentrée s’appliquera. D’après Aurélien Cadiou, président l’Association nationale des apprentis de France (Anaf), une reconnaissance du statut de maître d’apprentissage et une formation même rapide, en matière de pédagogie notamment, auraient « certainement » permis une baisse du nombre de ruptures de contrats d’apprentissage.

Juridique et fiscal
Source : LES ECHOS du 09/08/2018 en page 4

Le ralentissement de la croissance, casse-tête de la rentrée pour l’exécutif.

L’activité économique n’est pas celle qu’espérait le gouvernement en début d’année et cela ne va pas lui faciliter la tâche. La Banque de France table sur une hausse du PIB de 0,4 % au 3ème trimestre. Sur 2018, la croissance s’établirait autour de 1,6 %. Un chiffre inférieur aux prévisions de Bercy.

Tendances économiques
Source : LES ECHOS du 09/08/2018 en page 3

Rethel – Sanders - De la farine animale aux granulés bio.

L’usine Sanders, située dans la zone industrielle de Pargny depuis 1967, est spécialisée dans la fabrication d’aliments et minéraux pour tout type de bétail. Menacée en 2013, l’usine a ainsi connu une véritable renaissance. En début d’année, l’entreprise a investi 500.000 euros dans une chaîne de production de granulés biologiques pour animaux. De quoi satisfaire une nouvelle clientèle, car les poules pondeuses constituent un très bon marché. Depuis mars, la production a augmenté de plus de 100 %, passant de 20 tonnes par mois, à 100 tonnes par semaine.

Entreprises à la Une
Source : L'ARDENNAIS du 09/08/2018 en page 18

Sedan - Le cash-back ne séduit pas les commerçants.

Les sénateurs ont récemment ratifié une directive européenne qui officialise la méthode du « cash back ». Cette pratique consiste à payer un article plus cher dans un commerce et de recevoir la différence en monnaie. Jusqu’ici, la pratique restait très occasionnelle et au bon vouloir des commerçants. L’officialisation du « cash-back » pourrait permettre aux commerçants de facturer ce service, qui pourrait attirer une nouvelle clientèle. Cette méthode doit également permettre de compenser l’absence de distributeurs automatiques, en particulier dans les zones rurales ou isolées. Mais le flou persiste, ce qui ne permet pas, pour l’heure, de convaincre les commerçants. Ils se demandent s’il y aura des frais de commission supplémentaire sur les transactions par carte bancaire et souhaitent que cette mesure ne soit pas imposée aux commerçants afin qu’ils puissent conserver le libre choix de l’accepter ou non.

Economie régionale - Commerce
Source : L'ARDENNAIS du 09/08/2018 en page 15

Magiline lève 12 millions d’euros pour développer ses piscines intelligentes.

Basé à Troyes, le numéro 3 français de la construction de piscines boucle un nouveau tour de table de 12 millions d’euros. Il prévoit le lancement, en 2019, d’une série d’innovations rendant les piscines quasi autonomes. Depuis sa création, en 1994, Magiline revendique la construction de 42.000 bassins.

Entreprises à la Une
Source : LES ECHOS du 09/08/2018 en page 17