Choisir l’apprentissage

Le service apprentissage de la CCI des Ardennes vous informe sur les démarches à suivre pour établir un contrat.

A- A A+

Dispositif « mini-stage »

« EXPLORER UN METIER POUR BIEN S’ORIENTER »

Objectifs :
Donner l’opportunité à des jeunes inscrits en collège (4ème – 3ème) ou en lycée de « découvrir l’entreprise et les métiers » à l’occasion de stages de découverte de courte durée en dehors des périodes et cursus scolaires.

Ces stages d’immersion en milieu professionnel permettent, dans le cadre de situations de travail, de connaître un métier, les activités qu’il recouvre et l’environnement professionnel dans lequel il s’exerce.

Cette étape est déterminante pour le jeune dans la construction de son projet professionnel et la mise en place d’un futur parcours en apprentissage réussi.
Une bonne orientation et un parcours en apprentissage réussi passe, pour le jeune, par une meilleure connaissance des conditions de travail de l’entreprise et du métier qu’il a choisi.

Publics cibles :
Tout jeune scolarisé (collégien - 4ème, 3ème - ou lycéen) qui souhaite valider son choix d’orientation grâce à un stage d’immersion en entreprise et qui pourrait se traduire pour certains par un parcours de formation en apprentissage.

1. Ce dispositif n’est pas ouvert aux jeunes non scolarisés, peu importe leur âge.
2. Ce dispositif n’est pas ouvert aux jeunes de moins de 14 ans.

Organisation, durée et période de stage :
Le stage dure de un à cinq jours.
Il peut avoir lieu entre le lundi et le samedi dans la limite
de cinq jours.
La durée de stage est de 35 heures maximum et de 30 heures pour les jeunes de 14 et 15 ans.
La période en entreprise s’effectue durant les périodes de vacances scolaires.

La structure d’accueil :
Le texte de loi n’est pas limitatif et ne définit pas de catégorie d’entreprises ou de type d’établissements (publics ou privés) pouvant accueillir des jeunes dans le cadre de mini-stages.
Durant la période d’observation, les jeunes participent aux activités de l’entreprise, en liaison avec les objectifs précisés dans l’annexe pédagogique de la convention. Ils peuvent prendre part à des visites de chantiers, visites d’atelier, réunion de travail, etc... dans les conditions de sécurité prévues pour tout salarié et dans la limite de ce que prévoient les assurances.

Cadre juridique :
Un cadre juridique a été défini pour sécuriser le déploiement du mini-stage
Une convention de stage définissant les missions et les conditions de travail du jeune doit être signée entre l’entreprise d’accueil et le jeune (et son représentant légal le cas échéant).
Le référent de la CCI doit s’assurer du contenu de la convention et du respect des conditions d’assurance.

Les démarches :

  • Définir le métier à découvrir
  • Trouver une structure d’accueil
  • Contacter le Point A de la CCI des Ardennes pour obtenir la convention de stage et les notices à l’usage des entreprises et des parents.
  • Compléter et signer la convention de stage avec l’employeur en 3 exemplaires. Si le jeune est mineur la signature des parents est obligatoire.
  • Demander à l’employeur de transmettre les 3 exemplaires de la convention et les attestations d’assurances au référent du Point A de la CCI des Ardennes au plus tard une semaine avant le début du stage.
  • Si le dossier est complet et conforme, le référent du Point A de la CCI des Ardennes adresse, après visa, un exemplaire de la convention à l’entreprise et au jeune (ou ses parents si mineur).

Les documents utiles :